Blog

Pourquoi mettre en place une Digital Factory ?

Qu'est-ce qu'une usine digitale ?

Les Digital Factories fleurissent un peu partout dans les grandes entreprises. Elles ont vocation à faire entrer ces organisations de plain-pied dans l’économie numérique, par une politique de grands projets digitaux. Elles pallient, à ce titre, l’incapacité de leurs directions des SI traditionnelles à les accompagner jusqu’au bout de la démarche. La Digital Factory n’est cependant pas l’apanage des grandes structures. Elle répond au besoin de toute entreprise qui veut créer et livrer des produits numériques de manière industrielle.

Dans Digital Factory, nous entendons deux mots :

  • Digital qui évoque l’univers numérique, où les services sont orientés client et évoluent avec des cadences quasi-continues 
  • Factory qui sous-entend production industrialisée.

La Digital Factory est ainsi le lieu dans l’entreprise où les produits numériques sont créés et livrés à une cadence soutenue et avec des processus très industrialisés.

Schema d'une digital factory

La Digital Factory est l’usine à produits, pas l’usine à projets

Nous ne sommes donc pas dans un lab, dont la vocation est de faire émerger des idées et de les tester, mais sans objectif immédiat de mise sur le marché. Nous ne sommes pas non plus dans une DSI traditionnelle, éloignée des enjeux de valorisation d’une offre destinée au marché. La Digital Factory est une entité distincte qui a sa propre organisation, sa mission et ses processus.

Une équipe produit entièrement dédiée à la destinée du service numérique

Au sein de la Digital Factory, la notion d’équipe produit, qui préside à la destinée du service numérique, prend tout son sens. Animée par le Product Manager, qui porte la vision stratégique, elle est composée de l’ensemble des compétences susceptibles d’intervenir dans le cycle de vie du produit, depuis sa conception jusqu’à sa fin de vie. Ce sont les métiers techniques, bien sûr, tels que les développeurs, les testeurs de code, les architectes, les responsables de production. Mais elle rassemble aussi les designers d’interface qui vont travailler à améliorer l’expérience client et les spécialistes du marketing pour valoriser l’offre vers le marché. Sans oublier, les experts data qui vont traquer et analyser les usages du produit et fournir les indicateurs permettant d’orienter les évolutions.

L’équipe produit est donc pluridisciplinaire, ce qui lui permet d’effectuer les évolutions, de corriger les bugs et de livrer les nouvelles versions au fil de l’eau, en toute autonomie. Elle travaille dans le même espace - virtuel, si ce n’est physique – pour gagner en agilité. Et, point fondamental, elle est très impliquée pour agir avec vélocité. Sa cadence de production est rendue possible par la mise en œuvre d’un outillage très automatisé, notamment pour produire et tester la qualité du code qui évolue en permanence.

La Digital Factory, pour passer du projet au produit

Quand créer une Digital Factory ? Dès lors que vous voulez développer et mettre sur le marché des services numériques orientés clients avec l’intention de les faire évoluer en continu. Vous pouvez commencer petit, avec un seul produit, mais viable, managé par une équipe produit unique. Et augmenter progressivement le nombre de produits. Vous pouvez aussi faire appel à des ressources externes pour incorporer les compétences non disponibles en interne. Il est même envisageable de confier l’ensemble de sa Digital Factory à un partenaire pour accélérer. Dans ce cas, l’important est de vérifier que votre partenaire rassemble les savoirs, savoir-faire et savoir-être pour constituer une équipe produit efficiente. Et de s’assurer de l’engagement de l’équipe envers votre mission.

Boris, Directeur des Opérations

Publié le 23/06/2020
Les articles similaires