Blog

Je suis Scrum Master

whiteboard d'une équipe scrum

Les entreprises souhaitent toutes des équipes projets efficaces, productives et capables de s’adapter rapidement aux nouvelles demandes. L’agilité a vocation à rendre ce souhait réalisable. En privilégiant la pluridisciplinarité des équipes, en préférant le travail collaboratif au travail séquentiel, les itérations aux diagrammes de Gantt, l’amélioration continue aux effets tunnel…, les cadres agiles, telles que Scrum, ont montré leur efficacité. Mais pour mettre en route la dynamique collective et amener une équipe projet à s’approprier ces pratiques, il faut un maître du jeu.

Dans le cas du cadre Scrum, le maître du jeu, c’est le Scrum Master. Scrum Master, ce n’est donc ni un métier, ni une fonction, ni même une expertise, c’est un rôle dans une équipe projet agile. En l’occurrence, celui de facilitateur, qui, grâce à son leadership, ses capacités d’écoute et d’animation, sait mobiliser l’équipe pour faire avancer le projet vite et bien.

Au cours des rendez-vous qui rythment l’avancement des projets – les sprints et daily meetings -, le Scrum Master s’assure que l’équipe reste focalisée sur l’objectif : livrer rapidement un produit potentiellement utilisable et créateur de valeur pour les utilisateurs. Pour ce faire, il veille à ce que chacun exprime ses idées et ses points de vue. Il fait en sorte que les points bloquants soient révélés et pris en compte. Il amène l’équipe à augmenter sa vélocité sans alourdir la dette technique. Il communique régulièrement avec le reste de l’organisation de l’entreprise.

Une responsabilité partagée collectivement

Pour autant, il se garde de prendre toutes les décisions et de résoudre seul les problèmes auquel le projet se trouve confronté. Un projet agile est mené collectivement. La responsabilité de la décision ne repose donc pas uniquement sur le Scrum master. Elle est partagée par l’équipe, dont il est une composante. Le Scrum Master peut d’ailleurs occuper un autre rôle : testeur ou développeur, par exemple. La responsabilité du Scrum master résiderait plutôt dans sa capacité à rendre l’équipe autonome par rapport à la démarche agile. Elle est, à ce titre, très éloignée de celle endossée par un chef de projet traditionnel.

Pour assurer son rôle, le Scrum Master s’appuie sur le cadre méthodologique de Scrum (ce qui requiert de le maîtriser). Les valeurs portées par ce cadre et les rituels sont autant de guides dans ses actions. En plus du guide Scrum, disposer d’une boîte à outils dans laquelle piocher selon les activités est, par ailleurs, très utile. Dans ce domaine, le web regorge de solutions en ligne faciles à prendre en main. Dans ma boîte à outils, par exemple, on trouve Jira, un outil de gestion de tickets (ou de post-it), que j’utilise fréquemment pour suivre les sprints. Microsoft Teams est une alternative intéressante, grâce à son système de canaux, qui rassemblent les discussions et le suivi des tâches (via Planner). IceScrum et le très connu Trello peuvent aussi faire l’affaire.

whiteboard scrum

Dans ma boîte à outils : Jira, Teams, Gitlab, Klaxoon…

Je recommande aussi Gitlab CI, pour faciliter l’intégration de code en continu et Klaxoon, pour animer des cérémonies agiles. Au début d’un projet, l’outil Moving Motivators est très efficace pour évaluer les motivations des personnes. Il existe aussi de nombreuses techniques pour « briser la glace » (icebreaker) et faciliter la communication au démarrage d’une réunion. Mais attention, ce type d’exercices ne convient pas forcément à tout le monde et peut avoir un effet contre-productif sur des personnes plus réservées. À consommer avec vigilance et en accord avec tous, donc.

D’une manière générale, la manière d’incarner le rôle va dépendre des équipes et des projets. Une méthode, un outil conviendront à telle équipe mais ne seront pas adaptés dans tel autre environnement. Restez ouverts et flexibles. Je vous encourage à partager vos expériences avec d’autres Scrum masters dans le cadre de meetups. C’est enrichissant et ça aide à progresser. Un conseil :  faites monter en compétences quelques membres de l’équipe sur le rôle de Scrum Master et tentez de vous éclipser peu à peu. Si vous y parvenez, c’est que vous avez accompli votre mission !

Source illustration : Business vector created by katemangostar - www.freepik.com

Nicolas, Scrum Master

Publié le 23/06/2020
Les articles similaires